Un évènement et un défi exceptionnels pour l’interprétation

 | Calliope et ses clients

Nous sommes en août 2018 et 37 000 pèlerins catholiques, venus de 114 pays, arrivent à Dublin pour participer à la Rencontre mondiale des familles. Leur programme compte 76 ateliers répartis dans 9 salles de réunion, dont 60 avec interprétation simultanée. Grâce à Alexandra Hambling, membre de Calliope-Interpreters pour l’Irlande, ils bénéficieront d’une interprétation de grande qualité sur toute une série de questions de théologie, fruit d’une organisation méticuleuse et d’un recrutement soigné pour optimiser un budget serré.

Dans cet entretien, Alexandra nous parle des difficultés rencontrées et de ses solutions qu’elle a élaborées sur mesure.

 

La salle de conférence où Calliope Interpreters a collaboré avec le Congrès mondial des familles

Alexandra, expliquez-nous le défi pour votre client

Le client souhaitait proposer l’interprétation jusqu’à quatre langues (anglais, français, espagnol et italien) dans un grand nombre d’ateliers, sachant qu’il pouvait y en avoir jusqu’à 9 organisés en parallèle, avec des combinaisons linguistiques variables. La complexité évidente de cette situation, exacerbée par l’ampleur de la manifestation et par le nombre de participants, exigeait une solution technique totalement nouvelle, vu qu’il était impossible de distribuer et de récupérer 37000 casques tous les jours pour les recharger le soir. Le budget était aussi un facteur décisif, car l’Église catholique fait souvent appel à des interprètes bénévoles. Cette fois-ci, cependant, consciente de l’ampleur du défi, elle a opté pour des interprètes de conférence professionnels tout en faisant le maximum pour optimiser le budget.

Pourquoi avez-vous été choisie comme prestataire?

J’ai emporté l’appel d’offres qui avait été lancé en 2015. Je pense que trois facteurs ont lourdement pesé dans la décision des organisateurs. Tout d’abord, je suis interprète ET consultante. Je possède donc une expérience approfondie acquise sur le terrain de l’organisation d’équipes d’interprètes multilingues. Deuxièmement, un grand nombre de sujets qui devaient être abordés lors de la Rencontre étaient de nature théologique et les intervenants allaient être des évêques, des archevêques et des cardinaux. Je savais que les interprètes devaient avoir une éducation catholique pour pouvoir s’identifier aux thèmes abordés et les comprendre. On n’a pas tous les jours besoin d’avoir fait son catéchisme pour être sélectionné dans une équipe d’interprètes. Dans le cas présent, cela devenait une condition indispensable. Troisièmement, étant donné la nature des sujets, j’ai également garanti que tous mes interprètes travailleraient exclusivement vers leur langue maternelle et que nous n’aurions recours à aucun relais. Même avec une excellente maîtrise d’une langue étrangère, vous ne connaîtrez pas nécessairement le «Notre Père» ou d’autres formules eucharistiques et vous perdrez vite la confiance de vos auditeurs.

Comment avez-vous relevé le défi?

Je travaille comme interprète-conseil depuis près de 15 ans et j’ai acquis une expérience considérable de toutes sortes de manifestations. Cependant, chaque évènement est unique, et j’ai pour objectif de fournir une solution sur mesure intégrant les souhaits de mon client et les multiples contraintes logistiques.

Ma démarche est des plus simples : optimiser le budget sans sacrifier la qualité. Pour ce faire, j’ai recruté des interprètes originaires d’Irlande, qui ont apporté leur connaissance des accents et des noms de lieux locaux, ainsi que du contexte irlandais ; des interprètes originaires d’Espagne, qui interprètent fréquemment lors de manifestations religieuses, et des interprètes de Rome habitués de longue date à travailler pour le Vatican. Dans la grande majorité des cas, il s’agissait d’interpréter à partir de l’anglais vers les autres langues, mais plusieurs sessions nécessitaient l’interprétation vers l’anglais. Pour ces sessions, ma stratégie a consisté à recruter des interprètes ayant deux langues maternelles, et éviter ainsi de devoir recruter des interprètes de cabine anglaise supplémentaires pour ces quelques séances.

Quelle a été la solution finalement retenue et mise en œuvre ?

J’ai recruté une équipe de 35 interprètes dont chacun a été affecté à plusieurs sessions par jour et j’ai nommé un chef d’équipe chevronné pour chaque session. Grâce à une affectation minutieuse des interprètes, tenant compte de la distance séparant les diverses salles de réunion et des combinaisons linguistiques requises, j’ai pu maintenir le nombre d’interprètes au strict minimum. Comme je connais très bien mes interprètes, j’ai pu ajouter ma touche personnelle en affectant les interprètes en fonction des thèmes abordés : une interprète mexicaine à l’atelier sur la réalité de la vie au Mexique, une interprète auteure de blogs sur la cuisine pour l’atelier animé par un prêtre-chef cuisinier, etc. Souplesse et réactivité étaient à l’ordre du jour, car il a fallu faire face à des changements de combinaisons linguistiques ou d’horaires des sessions à la dernière minute. Pour garantir que tout se passerait sans anicroche, j’ai veillé à fournir à tous les interprètes les informations les plus complètes, de la préparation des thèmes des ateliers au dispositif de sécurité, en passant par l’hébergement et l’organisation de leurs voyages.

Avec 200 orateurs au programme, fournir aux interprètes les notes des intervenants de chaque session représentait un immense défi. Une préparation spécifique était donc essentielle pour chaque session, même si les interprètes possédaient déjà une grande expérience des conférences catholiques. Bien avant la tenue de la Rencontre, je leur avais recommandé d’étudier Amoris Laetitia (la Joie de l’amour), l’exhortation du pape François sur l’amour, le mariage et la vie de famille, qui constituerait la base des débats. L’une des interprètes a préparé un précieux tableau comparatif d’Amoris Laetitia en quatre langues qu’elle a partagé avec les autres membres de l’équipe, ce qui leur a permis de retrouver rapidement les citations dont étaient émaillés les discours.

J’ai parlé de la nécessité de trouver une solution technique innovante. Une bonne liaison avec les techniciens du son responsables de la gestion du matériel a été un facteur crucial de succès. L’autorité de radiodiffusion d’Irlande (Broadcasting Authority of Ireland) avait autorisé, pour toute la durée de la conférence, l’utilisation de 14 fréquences radio. Chaque fréquence diffusait une langue donnée à partir d’une salle de réunion donnée, et les pèlerins écoutaient l’interprétation sur de petits postes de radio.

Pour votre client, quels ont été les avantages de votre solution ?

Tout d’abord, les pèlerins ont bénéficié d’une interprétation précise de haute qualité, parce que tous les membres de l’équipe étaient des interprètes de conférence professionnels rompus aux manifestations religieuses, qui interprétaient directement vers leur langue maternelle, sans aucun recours au relais.

Deuxièmement, grâce à la composition soigneuse et à la versatilité de l’équipe d’interprètes, le client a bénéficié d’un excellent rapport qualité-prix.

Troisièmement, nous n’avons eu aucun problème de logistique grâce à une planification soignée et un grand souci du détail. Pour vous donner un exemple, le week-end précédant la conférence, j’ai personnellement fait en autobus le trajet entre l’hôtel des interprètes et le lieu de la conférence pour vérifier les points d’accès et le dispositif de sécurité. J’ai même été jusqu’à demander au chauffeur de bus quelle circulation il prévoyait pendant la période de la Rencontre.

Cette attention accordée aux détails prend beaucoup de temps, mais c’est ce qui fait la différence. Comme tous les membres de Calliope, je m’investis personnellement pour fournir des services bien planifiés et adaptés à chaque client.

Félicitations, Alexandra !

La fin de semaine a même réservé une surprise de taille : Alexandra a été invitée à interpréter les paroles adressées au pape par une famille du Burkina Faso, et ce devant 80 000 spectateurs au Stade de Croke Park.

 

Calliope-Interpreters est un réseau mondial d’interprètes-conseil dont les conseils et les compétences vous garantiront le succès de votre prochaine manifestation multilingue.  Contactez-nous pour discuter de vos besoins en interprétation.

Partager cet article :