Le distanciel au service de l’autonomisation de communautés autochtones isolées

 | Bonnes pratiques

Les réunions en présentiel faisant appel à des interprètes sur site offrent de nombreux avantages par rapport aux réunions virtuelles. Pourtant, l’interprétation simultanée à distance (RSI) peut être précieuse, en permettant à des groupes sous-représentés ou géographiquement isolés de faire entendre leur voix.  Elle a d’ailleurs prouvé toute sa valeur lors de la cérémonie virtuelle de remise du Prix Robert F. Kennedy Human Rights Award.

Participants à la cérémonie de remise de prix facilitée par l’interprétation simultanée à distance

Participants à la cérémonie virtuelle de remise du Prix Robert F. Kennedy Human Rights Award

Le 22 octobre 2020, la représentante de Calliope au Costa Rica, Sharona Wolkowicz a fourni l’interprétation simultanée à distance en anglais, espagnol et portugais lors de la cérémonie virtuelle de remise du Prix Robert F. Kennedy Human Rights Award (Prix des droits humains Robert F. Kennedy).

Chaque année, ce Prix salue le courage et la force morale d’un dirigeant ayant résisté à l’oppression, y compris au mépris de sa sécurité personnelle, pour défendre les droits humains de manière non violente. Cette année, le Prix a été décerné à Alessandra Korap Munduruku, en hommage à sa lutte en faveur des cultures, des moyens de subsistance et des droits humains des populations autochtones du Brésil.

La cérémonie a illustré les avantages de l’interprétation simultanée à distance (RSI), qui a permis à Alessandra Korap Munduruku et à Maria Leusa Cosme Kaba, autre dirigeante autochtone habitant une communauté isolée dans le Haut Tapajós (Brésil), de débattre avec des militants et experts des droits humains intervenant depuis Paris, Washington et Guatemala City. L’interprétation en anglais, espagnol et portugais était assurée par des interprètes basés en Argentine et au Brésil. Outre les arguments vigoureux qu’ils ont développés en faveur de la protection de leurs terres ancestrales et du fleuve Tapajós, Maria Leusa et le Chef Juarez Saw Munduruku ont pu présenter leur mode de vie aux yeux du monde entier. Porter leurs tenues traditionnelles renforçait encore leurs propos, telles les paroles de Maria Leusa : « Je suis femme, je suis mère et grand-mère. Je suis aussi une combattante et une guerrière, et je suis ici pour plaider la cause de mon peuple ».

Pour Sharona Wolkowicz, la représentante de Calliope en Amérique centrale ayant organisé le service d’interprétation pour cette réunion, « c’était formidable d’interpréter les paroles de dirigeantes autochtones et de leur prêter notre voix pour défendre une cause qui nous tient à cœur, à Calliope ». En effet, la charte de Calliope pour l’environnement illustre l’engagement du réseau en faveur de la protection de l’environnement. Tous les ans, nous décidons de compenser nos émissions de CO2 et, cette année, nous avons opté pour planter 700 arbres au Brésil.

Le Prix Robert F. Kennedy Human Rights Award distingue et honore des personnalités dont le courage et la force de caractère peuvent, comme l’affirmait Robert Kennedy, vaincre l’injustice. Ces 37 dernières années, le Prix Robert F. Kennedy Human Rights Award a honoré 56 militants et organisations remarquables dans 30 pays différents.

Le réseau Calliope-Interpreters se réjouit d’avoir pu, à son échelle, faciliter la communication lors de cette initiative admirable, qui a démontré que l’interprétation à distance pouvait être synonyme d’inclusion. Contactez-nous dès aujourd’hui pour que nous puissions vous aider à pleinement réaliser le potentiel de votre réunion en ligne.

Partager cet article :