Interprétation en langue signée à vos réunions virtuelles

 | Bonnes pratiques

Durant la pandémie de Covid-19, nous sommes tous devenus plus conscients de l’importance de l’interprétation en langue signée, parce que les gouvernements du monde entier ont fait leurs briefings sur la pandémie avec une interprétation en langues signées (nationales ou régionales) pour être sûrs que les communautés des sourds, des sourds-aveugles et des malentendants aient accès aux informations essentielles. Les événements devraient être toujours accessibles à tous et les réunions virtuelles ne font pas exception. Ce post vous explique à la fois les défis et les opportunités de l’interprétation en langue signée à distance, mais aussi comment Calliope peut aider ses clients à ouvrir leurs événements aux communautés de sourds, de sourds-aveugles et malentendants.

Interprétation à distance en langue signée pour le Virtual Azure Community Day

Image: Interprétation à distance en langue signée pour le Virtual Azure Community Day

Comme nous l’avons indiqué précédemment, il est possible d’avoir une interprétation simultanée multilingue en visioconférence, grâce à l’utilisation de plateformes d’interprétation simultanée à distance. Les signeurs peuvent également participer à des réunions virtuelles dans leur langue maternelle, grâce à l’interprétation en langue signée à distance.

Comment fonctionne l’interprétation en langue signée à distance ?

Idéalement, les interprètes en langues signées doivent être tous situés (avec leurs collègues interprètes en langues orales) dans ce que l’on appelle un hub ou un centre d’interprétation à distance. Un hub est une salle de réunion équipée de cabines d’interprétation aux normes ISO et de tout le matériel nécessaire à l’interprétation à distance. Dans le cas des langues signées, la cabine doit être au moins deux fois plus grande que celle prévue pour les langues orales, et inclure une caméra vidéo, une toile de fond verte ou un fond de couleur uni. Les interprètes en langue signée travaillent en général par équipes de deux ou trois, et s’entraident pendant leur prestation. De sorte qu’ils doivent voir l’orateur ou le signeur qu’ils interprètent, mais également leur collègue. Cependant, suite aux restrictions de voyage et aux impératifs du confinement, les interprètes en langue signée se sont équipés pour interpréter de leur studio à domicile. Des connexions vidéo supplémentaires sont établies avec leurs partenaires pour permettre le travail d’équipe, avec des outils spécifiques comme Jamboard.

Il ne faut pas sous-estimer les défis que pose l’interprétation en langue signée à distance, notamment parce que les langues des signes sont des langues utilisées en face-à-face et exprimées dans les trois dimensions de l’espace. Offrir une interprétation en langue signée sur un écran, en 2D plutôt qu’en 3D, oblige les interprètes en langue signée à repenser leur travail et adapter l’orientation de certains signes pour les rendre compréhensibles au public.

Ci-dessus : Interprétation en langue des signes internationale de ce post par Maya de Wit

Comment rendre ma visioconférence accessible ?

La coordinatrice des interprètes en langues signées de Calliope, Maya de Wit a trois conseils pour les clients qui veulent offrir l’accessibilité à leurs événements virtuels :

  1. Une bonne préparation est fondamentale. Longtemps à l’avance, vérifiez avec les participants qui utiliseront l’interprétation en langue signée quelle langue signée exactement ils utilisent. Par exemple, est-ce la langue des signes britannique (BSL) ou la langue des signes américaine (ASL) ? Adaptez les langues proposées aux souhaits de vos participants.
  2. Créez un canal de communication privé, comme un chat, pour l’organisateur de la conférence et les interprètes affectés à la réunion. L’interprétation en langue signée à distance ajoute une certaine formalité au déroulé d’un événement et il est difficile pour les organisateurs de la conférence de s’entretenir en privé avec les interprètes dans la salle principale. Il est également utile de donner aux utilisateurs de l’interprétation en langue signée la possibilité de communiquer avec les interprètes pour que ces derniers puissent adapter leur style et leur vitesse aux besoins de leur public.
  3. Envisagez une amélioration de l’accessibilité de votre réunion par le sous-titrage en direct. Le sous-titrage pour sourds et malentendants (closed captions ou CART en anglais) est bon pour tout le monde car il facilite la prise de notes et permet à tous de ne rien rater. Une URL séparée peut être fournie pour les sous-titres, les lecteurs pouvant ainsi ajuster les couleurs et tailles de police à leurs propres besoins.

Où trouver plus d’informations ?

L’Association internationale des interprètes de conférence (AIIC) a publié des Recommandations sur l’interprétation à distance pour les institutions et les centres d’interprétation qui contiennent beaucoup d’informations pratiques, dont des bonnes pratiques pour les orateurs et les signeurs à distance, et les informations techniques voulues pour les interprètes de langue signée qui travaillent à distance.

Vous envisagez l’interprétation en langue(s) signée(s) de votre événement virtuel ? Calliope-Interpreters peut vous conseiller sur la meilleure façon de procéder. Pour discuter de vos besoins, contactez-nous !

Partager cet article :