La chuchotée : une autre forme d’interprétation

 | Notre métier

Si deux personnes au maximum ont besoin de traduction, ou si elles se déplacent d’une séance à l’autre, il n’est pas nécessairement possible d’installer une cabine et du matériel d’interprétation simultanée. L’interprétation chuchotée (la chuchotée, ou chuchotage) peut alors convenir.

La chuchotée est, fondamentalement, une forme d’interprétation simultanée. Cependant, au lieu de travailler à partir d’une cabine insonorisée et d’être entendu par le biais d’écouteurs, l’interprète chuchote la traduction à l’oreille d’un ou deux participants.

Avantages et inconvénients de l’interprétation chuchotée

La chuchotée est une solution simple et facile,  adaptée à l’interprétation de petites réunions de courte durée. Elle peut être facilement mise en place, dans la mesure où il n’y a besoin ni de cabines, ni d’équipement audio.

Elle impose toutefois un certain nombre de contraintes. La chuchotée ne fonctionne en général que pour une langue à la fois. La voix de l’interprète peut perturber les autres participants qui n’ont pas besoin d’interprétation, et souvent l’interprète est assis trop loin de l’orateur pour l’entendre aussi clairement qu’avec un casque.

Par ailleurs, le chuchotage peut être extrêmement fatigant, à la fois pour les interprètes et pour ceux qui les écoutent. Si la durée de la réunion dépasse les 45 minutes, sachez que deux interprètes doivent se relayer.

Contactez-nous si la prochaine rencontre que vous organisez, de courte durée et avec peu d’auditeurs ayant besoin de traduction, peut se prêter à cette forme d’interprétation.

Christoph Renfer, membre de Calliope, chuchotant pour l’écrivain britannique Ken Follett à la Foire du livre de Bâle.

Partager cet article :