Interpréter pour Thierry Mugler

 | Calliope et ses clients

Dans notre profession, nous ne savons pas à l’avance où nous irons travailler et ce que nous devrons interpréter. D’où la nécessité d’être toujours souples, de nous adapter en apprenant bien plus que du vocabulaire nouveau. L’interprétation, c’est connaître la thématique traitée et souvent représenter une marque. Cette fois-ci, j’ai été l’interprète de Thierry Mugler.

Interpréter pour Thierry MuglerDes « bijoux de missions »

Si, comme dans mon cas, la plupart des conférences portent sur le marketing et la vente, la finance et la comptabilité, nous avons parfois des bijoux de mission. C’est exactement ce qui m’est arrivé lorsque j’ai été contactée par Clarins, la société française de produits de beauté, au printemps dernier, pour un grand événement : le lancement mondial auprès des médias anglophones d’une nouvelle collection de parfums couture, MUGLER Les Exceptions.

Thierry Mugler : De Grasse à Toronto 

La manifestation était organisée dans l’univers Thierry Mugler du magasin emblématique de la Hudsons Bay Company, à Toronto. Jean-Christophe Hérault, parfumeur et co-créateur de Les Exceptions, était venu spécialement de Grasse, ville historique de la parfumerie dans le sud de la France, pour présenter la nouvelle collection à un marché où Thierry Mugler rencontre déjà un grand succès. Il fallait donc impérativement que la présentation du parfumeur français soit fidèlement rendue en anglais.

Le parfum : une nouvelle thématique intéressante !

J’ai sauté sur l’occasion, évidemment ! Je connaissais mal ce secteur, et c’est pour cela que le travail de préparation joue un rôle tellement important pour nous. Nous n’étions plus dans les comptes de résultats, les budgets ou les bilans, mais dans les « notes de cœur », « ingrédients surdosés », « fragrances de soliflore », bref, dans l’univers des senteurs. J’ai dû apprendre les différentes familles de parfum : florale, chyprée, boisée, orientale, fougère, leurs composants surprises. Oui, un monde tout nouveau. Et puis, autre demande inattendue pour ce jour : je devais être tout de noir vêtue.

Une conférence : un succès !

Monsieur Hérault avait un charme fou et voulait absolument que sa présentation soit bien accueillie. Grâce à son aide et à l’excellente coopération avec Clarins, j’ai pu contribuer au succès de la manifestation comme en ont témoigné les réactions du client et des journalistes.

Vous souhaitez en savoir plus sur nos clients ?
 

Partager cet article :

Hazel Cole
Membre de Calliope pour le Canada